Grandma’s wardrobe ou le vrai-vintage

Pourquoi allez acheter du vintage-neuf-de-mauvaise-qualité-made-in-china lorsque l’on peut trouver de vraies perles dans les armoires de nos grand-mères (ou pères) ? Le temps libre que me donnent mes vacances m’a permis de remettre le nez dans quelques projets de couture. J’ai aussi été farfouillé dans l’armoire de ma grand-mère pour y trouver de l’inspiration ou plus si affinités ! Quelques nuages de poussière et éternuements plus tard, voilà un petit grandma’ style …

montage_article_grandma-style

Quelques idées à glaner pour transformer à votre image quelques pièces anciennes :

J’ai raccourci cette jupe longue pour en faire une jupe taille haute. Si vous vous lancez dans un projet similaire, sachez qu’il faut prendre le temps de bien préparer et bâtir les ourlets surtout sur les tissus très souples comme cette mousseline.

J’ai agrémenté ce manteau noir d’un ruban bronze dans le dos et sur l’une des manches. J’ai trouvé cette asymétrie marrante mais j’hésite encore … faire ou ne pas faire la deuxième manche ?

Les napperons, oui, mais pas sous un vase et sur un guéridon ! Non, chez Haunne-coco Factory les napperons ornent l’épaule d’un pull trop banal. Il suffit de les poser et fixer à l’aide d’aiguilles. Ensuite, avec une aiguille et un fil fin (et un peu de patience), il faut les coudre discrètement.

Pour le moment, je n’ai rien fait sur le parapluie. Mais les bords ne sont pas arrêtés (la toile est simplement coupée). Je pense coudre un ruban noir pour le finir mais j’attend de glaner le bon. Le sac à main de mamie n’a eu besoin de rien excepté un peu de cire ! Le chapeau vient finir cette petite tenue vintage.

THANKS GRANDMA, SWEET SWEET GRANDMA

montage_article_grandma-style

20150218_171453

20150218_171012

Publicités

Christmas is coming Darling !

image (42) image (41)

Oh, jingle bells, jingle bells, jingle all the way!

Les fêtes et les paillettes arrivent et vous êtes sur la paille ? Yes ! Me too ! Quoi de plus banal ces temps-ci ? Vous trouverez ici LE repère du Noël radin ! Plein de DIY en provenance de mon atelier et à destination de votre sapin (enfin si vous prenez le temps de les reproduire !) vont déferler sur Haunne-Coco Factory …

Mais avant de prévoir les cadeaux pour ma petite famille et mes amis, j’ai fait ma petite égoïste et je me suis fabriqué la paire de chaussures qui va bien !!

Pour ce faire il vous faut de la colle à textile, un pinceau (ou une mousse parce que feu mon pinceau ne s’en est jamais remis), un peu de temps et de patience et surtout …

des PAILLETTES, pleiiiiin de PAILLETTES !

Mélangez la colle et les paillettes (soyez généreux !) et appliquez le mélange au pinceau sur vos chaussures (bien nettoyées !). Laissez sécher et reproduisez autant de fois que nécessaire pour que les paillettes recouvrent tout (pour ma part deux couches + quelques retouches).

 shoes-chat

Un joli nœud dans les cheveux

1_15

même My Little Box s’y est mise …

On en trouve partout, de toute qualité, des discrets, des girly à souhait, des liberty …. BREF c’est « in », c’est « fashion », c’est tendance ! Je mettais déjà tout et n’importe quoi sur ma tête mais en bonne suiveuse que je suis j’ai un jour craqué sur un headband liberty bleu ! En étudiant un peu la bête je me suis dis que ça ne valait pas sa dizaine d’euros (ou plus parfois !). 

Puisqu’aucun défi ne vous résistera plus qu’à moi, voici les étapes pour créer un joli headband : 

– découpez deux rectangles du tissu de votre choix (entre 80 et 85 cm … mesurez votre tour de tête et ajouter le nombre de centimètres que vous souhaitez. Une 15 aine de cm en plus permettent de faire un beau nœud en mode ruban-cadeau. Une petite dizaine permet d’obtenir un petit effet oreilles de bunny !). Coupez les extrémités soit en biseau, soit de forme arrondie … à votre guise chers ami(e)s ! 

– cousez les ensemble envers contre envers, en laissant une ouverture (à l’extrémité ou sur le côté).

– couper du fil de fer (pas trop fin ni trop épais) : le double de la longueur du headband (méninges méninges !). Torsadez les deux extrémités ensembles pour obtenir un cercle.

– Introduisez-le dans le tissu (au préalable retourné … ben oui puisqu’il est cousu envers contre envers … d’où le double intérêt de laisser une ouverture !)

– Et là deux écoles :

La première (la mienne), celle des impatientes du headband : refermez l’ouverture et allez vite vous mater dans la glace avec ! 

La deuxième, celle des perfectionnistes, faites des points de couture permettant de maintenir le fil de fer en place … explication en image ci-dessous …

image (25) image (26)